65 • Domaine du Rayol, 008, 009 • Le Rayol-Canadel-sur-Mer. (83820) (Fr.) • Pays. : Gilles Clément entouré de A. Tourette, P. Déliau, T. Jourd’heuil, F. Macquart-Moulin, J.-L. Felizia, J.-M. Battin, F. Neau, (depuis 1989) • (Pdv 2012)

Des Méditerannées

Des Canaries, de Californie, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, du Mexique, du Chili, d’Afrique du Sud ou d’Asie subtropicale, les plantes et les arbres ont été sélectionnés et rapportés par les nombreux enthousiastes grands voyageurs qui ont accompagné Gilles Clément dans son projet. Ces paysages méditerranéens (faits de végétaux issus de climats semblables) ne sont pas des collections de plantes. On n’y trouve donc nulle étiquette à la manière de ces nombreux jardins des plantes dont le nom même fait fuir les moins enthousiastes. Les jardiniers et les animateurs guident (à leur demande uniquement) ceux des visiteurs les plus soucieux d’apprendre. D’autres préfèrent l’empirisme d’une promenade plus sensitive, guidés par les couleurs, les formes, un bruissement dans un feuillage. Les plus sensuels sans doute, préfèreront la visite nocturne mensuelle qui se déroule à la pleine lune, quand les odeurs prennent tout l’espace, concédant quelques secondes à l’envol d’un oiseau.
Ce jardin de tous les sens où la végétation indigène sait marquer avec humeur son territoire, reçoit près de 90 000 visiteurs à l’année et ne veut surtout pas voir sa fréquentation augmenter de manière inconsidérée.
Il faut laisser la place au végétal dans ses mariages inattendus d’un continent à l’autre, préserver du piétinement et des dégradations cet artifice improbable et enchanteur.