33 • Jardin des bambous, 001 • Parc de La Villette, Paris (75019) • Pays. : Alexandre Chémétoff, (depuis 1986) • (Pdv 2009)

Dire le territoire

« L’art des jardins est, lui aussi un moyen de poser le problème de la modernité en considérant non plus les objets et leurs surfaces, mais les territoires avec leurs histoires et leurs significations : une pierre dans le jardin des apparences. » (Alexandre Chémétoff in « Parcs et promenades de Paris », 1999)
Participant éconduit parmi plus de six cents concurrents du concours international pour la réalisation du Parc de La Villette, le paysagiste, – auteur depuis des deux plus vastes projets d’aménagements urbains réalisés en France depuis les années cinquante (à Nancy et à Nantes, plusieurs centaines d’hectares chacun) – s’est vu confier la réalisation de l’un des nombreux jardins du parc. Ce jardin creusé dans le sol, d’où surgissent des centaines de bambous dont les têtes s’agitent bien au-dessus des visiteurs, détonne au milieu des aménagements qui l’entourent. Il raconte le passé du territoire, ses fonctions dans l’aménagement industriel de la ville qui avait fait de cette gigantesque surface, les grands abattoirs nécessaires à la nutrition des parisiens. Aucun artifice n’est mis en œuvre dans la vaste boucle plantée. Le promeneur chemine au cœur de la ville, dans son corps, enfoui dans une mémoire qui resurgit, révélée par un geste économe en moyen malgré son amplitude.