54 • Bibliothèque nationale de France, 001, 002 • Paris (75013) (Fr.) •
Archi. : Dominique Perrault/ADAGP, Gaëlle Lauriot-Provost, 1995 • (Pdv 2011)

En quête d’horizon

Au cœur d’une imposante minéralité urbaine, entre la Seine et l’écheveau de voies ferrées en partance de la gare d’Austerlitz, ce jardin public doit bien être le seul qui lui est inaccessible. Cette évocation du cloître monacal (les bibliothèques ne sont-elles pas, dans notre monde du consommable, des endroits d’exception ?) est un espace de quête de l’horizon de sa propre imagination. La frustration provoquée par son inaccessibilité amplifie sa force d’attraction. Par cette puissance hors d’atteinte, il comble le lecteur/chercheur d’une force apaisante où la monumentalité des volumes et des vides des salles de lecture trouve son point d’équilibre dans la souplesse d’un végétal hors de portée. Par sa résistance au contact, il ouvre le regard à l’infini.