67 • Ririka House, 001, 002, 003, 004 • Sougia, Crète, (Gr.) • Depuis les années 60 • (Pdv 2012)

L’informe

Sans lignes directrices, sans plans ni études, devant la mer de Libye, un point de rendez-vous et de rencontres. Quelques chambres en location et un jardin-terrasse. Il a vu passer quelques générations de voyageurs au long cours, sur les routes de l’Afghanistan, de l’Inde ou du Népal. L’enclos symbolique, éclairé par l’enseigne qui frôle le demi-siècle accueille autant de variété et de diversité que de chambres. Elles poussent comme elles veulent, simple jouissance d’être au monde. Dans la chaude nuit crétoise, on se croit, autant ici qu’ailleurs, entourés de cactées et de plantes grasses toutes plus informes les unes que les autres. Sans plans, ni structures, un village entre deux pans de vie. Le gigantesque tamaris central salue de ses longues branches graciles, l’arrivée ou le départ du passager temporaire de cet entre-deux, errant dans son désir.