42 • Parc Henri Matisse, 002 • Euralille, Lille (59000) (Fr.) • Pays. : Gilles Clément et Empreintes (Éric Berlin), 1996-2000 • (Pdv 2010)

Paradoxe

La juxtaposition des deux composantes de ce paysage peut sembler paradoxale. D’une part, un immeuble d’habitation qui borde le parc, d’autre part une roselière, milieu humide, propice au développement des moustiques et autres habitants de droit, aptes à perturber la vie de leurs voisins en étage. En introduisant quelques grenouilles, et donc en respectant au sens strict la biodiversité de la chaîne alimentaire, ces prédateurs des insectes divers assurent la sérénité des habitants à deux pattes. De plus, l’introduction de ce milieu en zone urbaine crée un outil pédagogique inhabituel permettant l’observation in vivo et à échelle réelle, toujours préférable à un petit bassin de même type, développé à échelle réduite dans une école. L’apport esthétique, pour le moins original, finit de convaincre les humains de ce parti-pris paradoxal.