53 • Parc André Malraux, 001, 002 • Nanterre (92000) (Fr.) • Pays. : Jacques Sgard (1971) •
(Pdv 2012)

Un duel inégal

Voulu par André Malraux, alors ministre, ce parc éponyme est une étape importante du développement des banlieues parisiennes. L’idée de fabriquer une respiration végétale à vocation culturelle en regard du quartier de La Défense a été pleinement maîtrisée, étendant le projet sur plus de vingt-cinq hectares. Bien nécessaires d’ailleurs pour adoucir ces horizons de tours dont celles d’Emile Aillaud, ou celles d’une banque qui cache presque désormais dans son ombre, la Grande Arche de Johann Otto von Spreckelsen. La volonté de souplesse des formes voulue par Jacques Sgard est une réponse généreuse à la dureté d’un bâti imposant, figé sur une trame de perpendiculaires et de grands axes qui fendent l’ouest parisien pour le plus grand bénéfice des automobilistes. Malgré l’objectif de réaliser un quartier de ville, dont le parc serait le centre attractif n’a pu être atteint. Il aurait fallu pour y parvenir, penser une ville de dimension humaine. Hors du parc, seule la voiture a droit de cité, révélant par défaut un espace où l’on passe mais qui n’a pas su laisser sa juste place au corps de l’habitant.