07 • Parque Lage, 001 • Rio de Janeiro (Br.)
Pays. : John Tindale. Parc public depuis 1960 • (Pdv 2012)

Une profusion débordante

A l’image d’une ville où l’on ne sait jamais ce qui est naturel, cultivé, spontané, entretenu, ou parfaitement sauvage, la végétation du parque Lage semble se répandre, débordante et généreuse, servie d’une profusion d’espèces. A la cime des arbres, les singes en tenues de camouflage volent de branches en branches, moqueurs et facétieux. Ailleurs, des dizaines de familles organisent de vastes pique-nique pour une progéniture variée. La polychromie des nappes posées au sol et des plats abondants qui les recouvrent, joue avec les ombres portées par un soleil de plomb. Dans l’école d’art voisine, tapie au pied du Corcovado, le patio accueille touristes et cariocas, promeneurs émerveillés d’un tel décor de fête. Ce jour là, le parque Lage est un exemple parfait de la nécessité absolue du jardin public où de folles architectures disséminées ça et là, rappellent avec malice, les origines européennes d’un projet esthétique et social.